This plugin can not work without the AcyMailing Component Fondation Mallet - La pratique de l’Hémi Wing Tsun Kung Fu à la Fondation

faire un don à la Fondation Mallet

Actualités Fondation Mallet

La pratique de l’Hémi Wing Tsun Kung Fu à la Fondation

Chaque lundi, à l’heure où certains patients entament une sieste réparatrice, d’autres se préparent à un voyage vers l’Asie et l’une de ses plus anciennes traditions, les arts martiaux…

DSC04062 

En effet, plusieurs patients et résidents se retrouvent une fois par semaine, le jeudi de 13h à 14h, en salle d’animation du PMPR pour la pratique de l’hémi Wing Tsun Kung Fu, sous la direction de M. Mathieu Linay, diplômé dans l’enseignement des Arts Energétiques et Martiaux Chinois. Ce groupe thérapeutique est co-animé par Pascale Gilles, neuropsychologue et Marie-Laure Quesneau, animatrice. Mathieu Linay est un patient du PMPR, il associe à son travail quotidien de rééducation la pratique des arts du Wushu et du Budo, dont font partie le Wing Tsun, l’Aikido, le Qi Gong et la méditation taoïste. Côtoyant d’autres patients lors des séances de rééducation, il a souhaité transmettre cet enseignement, son savoir-faire et son expérience en créant l’hémi Wing Tsun, adapté aux personnes en situation de handicap. 

 DSC04054

L’hémi Wing Tsun est donc un art énergétique et martial issu du Wing Tsun, (forme épurée du Wing Chun, Kung Fu du printemps radieux) et de la pratique énergétique et méditative taoïste.
Réputé pour son efficacité au combat rapproché, les techniques de défense sont simples et efficaces. Cet art martial est habituellement pratiqué à deux bras et debout. Cependant, afin de pouvoir pratiquer avec un handicap, le style a été adapté à une forme hémi (à un bras et assis), sans perdre les richesses, ni le caractère efficace de cet art martial.

 DSC04070

Outre les apports techniques (voir ci-dessous), cette pratique permet d’accéder à l’équilibre et à l’harmonie entre les forces de l’esprit et du corps. Il s’agit avant tout d’un cheminement, d’une voie, qui s’appuie sur un apprentissage progressif guidé par un maître qui conduit son disciple, étape par étape. L’objectif étant de redonner aux patients et résidents un sens à la nécessité qu’ils ont de se réadapter à leur nouvelle condition d’existence.

 

Les bénéfices thérapeutiques de cette pratiques sont :

Au niveau de la motricité
• Maintien et développement musculaire du buste
• Gestion du tonus musculaire en alternant les mouvements actifs et passifs
• Développement du schéma corporel via l’exploration des mouvements dans l’espace

Au niveau cognitif
• Développement de l’attention visuelle
• Travail de la mémoire, de la concentration
• Amélioration de la coordination

Au niveau psychologique
• Développement personnel
• Ancrage dans la réalité
• Acceptation du handicap
• Gestion des émotions, confiance en soi, accomplissement de soi
• Détente et plaisir, relaxation, etc...

Au niveau social
• Gestion des interactions
• Adaptation aux contraintes
• Développement de la sociabilité
• Respect et reconnaissance de l’autre
• Prise de conscience de l’autre
• Valorisation

Cette pratique étant bénéfique à chacun, la Fondation remercie chaleureusement M. Mathieu Linay pour sa bonne humeur et sa volonté de transmettre son savoir.

Actualités Fondation Mallet

Actualités Fondation mallet